Un bon plan de Miss bon plan pour réduire la consommation de viande et poisson.

Si comme moi vous êtes un(e) addict du bien manger, si vous voulez tenter de temps en temps le végétarisme, si comme moi vous recherchez les bons plans, voici mon bon plan du jour : le seitan.

 

Le seitan, c’est quoi ?

 

En japonais, « Seitan » signifie riche en protéines. Composé de farine de blé ou d’épeautre il est également riche en gluten et constitue un excellent substitut à la viande ou au poisson. Consommé depuis des générations en Asie (Chine et Japon), le seitan fait son apparition en Occident dans les années 60′.

Aujourd’hui en Europe, il est très consommé par les végétariens et végétaliens. Il est également apprécié de ceux qui suivent un régime sain car il est exempt de purine, de cholestérol, de graisse saturée et il est peu calorique car pauvre en graisses et en sucre (de 94 à 120 kcal par 100 grammes) mais riche en fibre.

Le seitan est l’aliment champion pour l’apport en protéines devant le blanc de poulet et à égalité avec le cabillaud. Il contient les 9 protéines essentielles et 1 protéine semi-essentielle.

 

Comment le préparer ?

Il est possible de préparer son seitan maison. Pour un premier essai, j’ai opté pour un achat en barquette sous vide en magasin bio : environ 3 euros les 250 grammes de la marque Limafood chez Satoriz à Vendenheim.

Comme le tofu, le seitan absorbe le goût des aliments avec lesquels il est cuisiné.

Les recettes ne manquent pas. Après avoir farfouillé sur le web en quête de la recette idéale et après avoir vérifié ce qu’il me reste dans le frigo, je me suis inspirée d’une recette de parmentier au seitan. Au final mon parmentier était peu commun puisque j’ai fait une purée avec les légumes qui restaient dans mon frigo (carottes, pommes de terre et poireaux de mon panier de légumes) et qu’il était forcément végétarien.

J’ai donc fait cuire ma purée dans la cocotte minute pour gagner du temps, j’ai ajouté un peu de beurre après avoir écrasé mes légumes. Parallèlement, j’ai coupé le seitan en dés et l’ai fait revenir à la poêle avec quelques échalotes. J’ai préparé mon plat à parmentier en mettant une couche de purée, une couche de seitan, une couche de purée et j’ai fini par une fine couche de chapelure et de noisettes concassées avant de passer le tout au four pendant 7 minutes.

 

Mon avis

Les + : économique, agréable à manger, consistant, permet de limiter la consommation de viande et donc l’effet de serre (à ma toute petite échelle), se conserve un bon mois au frigo sans être entamé

Les – : pas forcément facile à trouver à l’achat 😉

 

Attention, le seitan ne convient pas aux personnes allergiques au gluten.

En savoir plus sur le seitan sur www.bertyn.eu

Et vous, sans être végétarien, faites-vous de temps en temps des repas sans viande ou sans poisson ? Avez-vous déjà testé le seitan ? Qu’en pensez-vous ? Laissez-moi vos avis dans les commentaires.

 

Retrouvez aussi Miss bon plan, mes concours et astuces sur ma page Facebooksur Twitter et sur Instagram.

Et rendez-vous très vite pour un prochain article.

Crédit photo : Miss bon plan

Rendez-vous sur Hellocoton !