Un bon plan de Miss bon plan pour chasser le stress.

Si comme moi vous êtes un(e) addict de boulot et que parfois le stress vous gagne, si comme moi vous recherchez les bons plans, voici mon bon plan du jour : la ronronthérapie.

C’est quoi la ronronthérapie ?

La ronronthérapie c’est l’exploitation des bienfaits du ronronnement du chat, en particulier ses basses fréquences sonores, sur la santé humaine, d’après Wikipédia.

Ma bonne résolution N°3 est donc de profiter des ronronnements de mes deux chats en 2017.

 

On s’apprivoise ?

Sincèrement quand Neals et Winston sont arrivés chez moi, j’étais plutôt réticente. Je n’ai connu que des chats méchants, qui griffaient et crachaient, et pour moi avoir un animal de compagnie ne pouvait être qu’un chien. J’avais perdu le mien il y a deux ans. Pour plusieurs raisons il m’était impossible d’en prendre un autre mais surtout parce que c’était trop tôt.

Alors que Monsieur me tannait depuis des mois pour avoir à nouveau un chat, parce que lui a toujours eu des chats avant de me connaître, j’ai systématiquement refusé. Puis j’ai finalement cédé avant Noël et nos deux siamois sont arrivés le 27 décembre.

Je dois bien avouer qu’au début je n’étais pas en confiance. Je craignais qu’ils soient méchants, qu’ils marquent leur territoire, qu’ils fassent leurs griffes partout et surtout là où ce n’est pas adapté (canapé, meubles, tapisserie). Mais je me sentais aussi infidèle à la mémoire de mon chien et à mon amour pour la race canine. Ce sentiment là ne m’est pas tout à fait passé.

ronrontherapie-bonplan

Puis j’ai appris à jouer avec Neals et Winston, à me faire griffer et mordiller, à accepter qu’ils courent et se promènent partout, à m’occuper de la litière aussi (c’est moins drôle) et surtout j’ai commencé à apprécier qu’ils viennent se poser sur moi et qu’ils ronronnent. Peu à peu, on s’était donc apprivoisés.

Après ma journée de travail, je me suis rendue compte que m’occuper d’eux et les sentir ronronner sur moi me faisait du bien, me déstressait. J’avais découvert, sans le vouloir, la ronronthérapie.

En effet, le ronronnement du chat a des bienfaits sur la santé humaine. Quand le chat ronronne, il agit sur son propre bien-être ou essaye de se calmer, mais le ronronnement agit également sur l’Homme qui en bénéficie comme un anxiolytique :

  • diminution du stress,
  • diminution de la fréquence cardiaque,
  • diminution de la tension artérielle.

Parallèlement aux ronronnements, caresser un chat est également un puissant antistress même si pour ma part c’était également le cas avec mon chien.

Retrouver le dossier réalisé par Psychologie magazine :
Le chat, un thérapeute au poil

 

Et vous chers lecteurs, avez-vous déjà testé la ronronthérapie avec votre chat ? Laissez-moi vos avis dans les commentaires.

Retrouvez l’article :

Retrouvez aussi Miss bon plan Strasbourg, mes concours et astuces sur ma page Facebook, sur Twitter et sur Instagram.

Et rendez-vous très vite pour un prochain article.

Crédit photo : Miss bon plan Strasbourg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !